jeudi 31 mars 2016

Dark Tales

Dark Tales
Pierluca Zizzi
Dany Orizio
Editions Edge
Il était une fois une fin heureuse "et le valeureux prince terrassa le dragon et sauva la belle princesse !" Mais au pays de Dark Tales, les histoires ne se finissent pas toujours de la sorte, avec des protagonistes qui vivent heureux et ont beaucoup d'enfants. Au coeur des bois obscurs, on rencontre de troublantes créatures qui fuient la lumière et ne cherchent qu'à tromper les imprudents grâce à des objets enchantés et à de puissantes malédictions. Choisissez vos compagnons et vos serviteurs avec grand soin, mettez à profit leurs mystérieux talents au moment approprié et écrivez votre propre conte dans Dark Tales. 

Préparation :
- Séparer les cartes Contexte des cartes à jouer.
On tire au hasard une carte Contexte A et une carte Contexte B. Les autres Cartes Contexte sont retirés du jeu.
La Carte A indique quels Objets peuvent être utilisés pendant la partie et leurs effets. La carte B indique quels objets rapporteront des points en fin de partie.
Dans les cartes à jouer on retire une carte Nuit et on la pose face visible au milieu de la table.
 On mélange le reste et on distribue trois cartes à chaque joueur.



Déroulement de la partie :

A chaque tour, on doit :
- Piocher une carte
- Ensuite on peut jouer un objet.
- Enfin on joue une carte en appliquant les instructions des symboles de la carte. Toutes les cartes ne se placent pas au même endroit, certaines sont à placer dans la zone commune, d'autres dans la défausse et certaines sont à poser devant soi. Les cartes permettent différentes actions comme récupérer des objets ou des points de victoire.


Fin de la partie 
Quand le paquet est épuisé, plus personne ne pioche de cartes. On continue à jouer jusqu'à ce qu'un des joueurs n'ait plus de carte en main au début de son tour. La partie s'achève alors.
On applique alors les effets de la carte Contexte B.

 Qui gagne ?
Tous les joueurs révèlent leurs pions Point de victoire obtenus au cours de la partie. Celui qui obtient le pus grand total a gagné.


*******************

Nous adorons ce jeu à la maison ! Je suis étonnée qu'il ne fasse pas plus parler de lui car dans le genre il est très bon.
Par contre, à réception le choc ! Je n'avais pas capté que ce n'était pas sa robe sur le haut que l'on voyait mais son corps ! Idem pour les illustrations des cartes, comme souvent les filles ont très chauds, comme souvent ça a le don de m'agacer... C'est le gros reproche que je fais à ce jeu, les parties sont fluides, amusantes, on se régale mais alors les nenettes à moitié nues ça ne passe pas... 
C'est peut-être ça le noeud du problème avec ce jeu en France. Dark Tales est une introduction parfaite aux jeu de cartes à combinaisons. Il ne sera pas assez costaud pour des gros gamers, mais avec des illustrations si marquées il ne peut pas accrocher un public familial. Malgré les illustrations olé-olé, j'ai décidé d'y jouer avec mon fils de 12 ans et il adore y jouer (pas les dessins des filles qu'il juge également déplacés et "pas classe" selon son expression contrairement aux illustrations masculines qu'il aime beaucoup). 
Mais j'aurais aimé pouvoir tenter d'y jouer avec mon 7 ans ! A la rigueur, lui ne verrait même pas le soucis avec les illustrations mais moi je le verrais. ;) D'ailleurs, pour preuve que ces illustrations, que l'éditeur de la version d'origine a dû orienter pour plaire à un certain public, le fermera à d'autres, j'ai déjà essuyé des refus d'y jouer à cause de ça ! Bref, c'est bien dommage d'autant plus pour un jeu si plaisant ! Surtout qu'à côté de ça, les illustrations seraient franchement réussies, cet univers sombre et gothique rend merveilleusement bien mêlé aux contes de fées.  Il aurait juste fallu que les filles soient seulement badass sans être féminisées à outrance (certains y arrivent bien, je pense par exemple à Charlène Le Scanff pour Crossing). Le jeu est vraiment accessible, les pictogrammes permettent d'intégrer les différents effets très rapidement. Cette excellente lisibilité est un des gros plus du jeu. Il suffit de regarder les symboles en bas à gauche des cartes pour savoir où les poser et le texte est traduit par une série de symboles (parfois un seul) en dessous du nom de la carte. Au cours de la première partie, on peut déjà avoir intégré les équivalences ! 
Pour nous, c'est carrément un coup de coeur c'est dire ! Il faudrait juste que je puisse dessiner sur les cartes histoire de rallonger les ceintures  jupes de ces demoiselles (couvrez ce sein que je ne saurais voir).

***************

Résumé : 
Joueurs : de 2 à 4 
Age : + de 14 ans selon l'éditeur (+ de 12 ans selon moi mais en fait je pense même que le jeu pourrait se jouer sans soucis à partir de 7/8 ans. Il est très accessible)
 Durée : 30 minutes

Les + : 
- Jeu de cartes à combinaisons
- Opportunisme
- Le Thème des contes mêlé à l'ambiance gothique
- Lisibilité des cartes, des symboles
- Accessibilité 

Les - : 
Les personnages féminins hyper sexués 

**************

J'adore le fond de la boîte ! 

A noter, deux extensions sont déjà parues (je ne me les suis pas encore procurées donc je ne sais pas ce qu'elles apportent au jeu de base) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot, je serai heureuse d'avoir un retour, et je vous répondrai avec plaisir. :) Merci ! :)